COLLECTOR

_____

Ce projet à consisté, pendant toute l’année 2015, à prendre en photo un objet de mon quotidien par jour.

Cliquez pour afficher.

_____

_____

“La possession est mon mode de représentation sociale, mon mode de création, mon but. Je ne profite pleinement d’une chose que si j’ai conscience d’en être le propriétaire. Je ne me souviens plus du dernier article acheter, je ne me souviens plus du premier.

Je possède des centaines de trucs dont une grande partie en de multiples exemplaires.

J’estime leur utilité :

20% sont décoratif et ne sont donc pas “utile”

15% doivent avoir un usage hebdomadaire

20% mensuel, 20% annuel et 20% ne seront probablement jamais utilisés.

5% seulement doivent me servir quotidiennement…

_____

_____

Je me fais des cadeaux à moi même et j’active le système de la récompense. Puis j’oublie.

J’aime déballer. Acheter de la main à la main, c’est sympa mais c’est quand même mieux si il y a un emballage.

Il m’arrive parfois d’emprunter un objet mais je ne le fais jamais de gaieté de coeur. Si je peux, je prends la référence, et j’achète. J’ai parfois oublié de rendre les emprunts fait auprès de personnes que je ne côtoie plus. Ceux-ci sont rangé à part. Pas question de mélanger.

_____

_____

J’aime offrir, transmettre mon désire. J’offre systématiquement des choses que j’aimerais moi même recevoir. Parfois même, j’achète en double et j’en garde un exemplaire. On est jamais mieux servi que par soi même.

J’écoute l’instinct primaire de propriété, celui qui me fait ressentir que ma survie en dépend.

_____

_____

Je peut déménager à tout moment, mes objets me suivront. Ils sont mon territoire. Ma zone de confort, ma zone à défendre.

Et lorsque je ne serait plus, mes objets eux, seront encore.”